Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La série complète des quinze cartes postales de la femme avocat.

Cette série de 15 cartes postales a été éditée en 1900 par Royer (Nancy), clichés de Morinet (photographe à Nantes). Des clichés similaires du photographe ont été repris ensuite par un autre éditeur, Bergeret. Le recto est réservé à l'adresse (jusqu'en 1904, la correspondance du côté de l'adresse est interdite et les éditeurs laissent un espace à cet effet au verso)

La série correspond à l'actualité, puisque c'est en 1900 que Mlle. Jeanne Chauvin (1862-1926), docteur en droit depuis 1892, enseignante et militante de l'émancipation féminine obtient son inscription à l'Ordre des avocats du barreau de Paris. Elle s'était présentée pour prêter le serment devant la Cour d'Appel de Paris en 1897, mais elle avait été refusée, parce que la loi n'autorisait pas (i.e. explicitement) aux femmes l'exercice de cette profession virile. Ses démarches échouent donc jusqu'à la loi du 1er décembre 1900 qui, sous l'impulsion de R. Viviani et R. Poincaré, répare l'injustice en autorisant l'accès des femmes à la profession d'avocat. Jeanne Chauvin, inscrite au barreau le 9 décembre 1900, prête serment le 19 décembre suivant, précédée de peu par Mme Petit-Balachovsky (inscrite le 4 décembre 1900, prête serment le 13 décembre suivant).

La loi du 1er décembre 1900 suscite de vives réactions misogynes et un grand nombre de parodies et de caricatures dont la présente série est une illustration.

La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat
La femme avocat

Partager cet article

Repost 0